Top 3 de Lillehammer en hiver

Vous avez aimé la désopilante série norvégienne Lilyhammer ? Vous souhaitez profiter de pistes de ski éclairées la nuit pendant votre voyage en Norvège ? Direction Lillehammer, bourgade de 27 000 habitants, à deux heures de route au nord d’Oslo et à une heure et demie de train si vous préférez les transports ferroviaires.  
1

Aux sports d’hiver comme aux JO !

En 1994, Lillehammer, située sur les bords du lac Mjosa, accueillait les Jeux Olympiques d’hiver et n’a pas depuis cessé de promouvoir et d’améliorer ses installations.

Au menu des activités : balades en raquettes, ski alpin, de fond et telemark même le soir car les pistes sont éclairées, patin à glace, balades en motoneige ou traîneau à chiens. Le tout, dans un paysage magnifique où tous les efforts sont déployés pour que l’habitat – une constellation de petits chalets – se fonde dans la nature.

À une vingtaine de kilomètres de Lillehammer, faites un petit détour par Geilo, une charmante station de ski qui est aussi la plus ancienne de Norvège. Et si le froid finit par vous paralyser, allez vous requinquer au Dr Holms un hôtel de charme bâti au début du XXe siècle au moment de la construction de la ligne de chemin de fer Oslo-Bergen.

2

Lilleputthammer, le parc d’attractions miniature

Lillehammer c’est aussi une ville fun avec son parc d’attractions, Lilleputthammer, qui a recréé en version miniature la rue principale de Lillehammer comme elle était dans les années 1900 avec toutes sortes d’attractions, de manèges, une grande roue, un petit train panoramique et même des mini montagnes russes ! Bref un véritable univers de lilliputiens…

3

Lilyhammer

Et pour les plus grands, l’humour noir est au rendez-vous dans les décors grandeur nature de la série américano-norvégienne délirante, Lilyhammer. C’est en effet à Lillehammer que Frank, un mafieux italien de New York vient pour se réfugier après avoir témoigné contre d’autres mafieux new-yorkais. Devenir un émigrant en Norvège n’est pas chose facile et Frank réalise vite que pour s’en sortir, il lui faut renouer avec ses « bonnes » vieilles habitudes : trafic, arnaques et business en tous genres… Le choc des cultures est détonnant.