Oslo en août : mon top 5

Bien que l’idée ne vienne pas toujours directement à l’esprit, visiter une capitale nordique en été est à mes yeux une très bonne entreprise. Il est par exemple agréable d’y profiter des jours plus longs et de s’y accaparer la luminosité quasi-omniprésente. On peut y baisser le rythme et on s’y crée facilement des souvenirs lents, uniques, apaisants. On s’y calme et on y admire des couleurs incroyables durant les courtes nuits scandinaves. Si vous n’aimez pas la pénombre, l’obscurité ou les destinations sombres, arpenter la ville d’Oslo en été pourrait bien s’avérer idéal pour vous. Et avant votre éventuel voyage sur place, pourquoi ne pas vous préparer en regardant Oslo, 31 août de Joachim Trier pour savoir à quoi vous attendre ? Mais attention, vous risquez bien d’avoir vite l’eau à la bouche.
1

La nature aux portes de la ville

En m’aventurant dans les rues d’Oslo pendant ce fameux mois d’août, je suis pour ma part avant tout marqué par la proximité de la ville avec la nature. Même en centre-ville, les forêts, fjords, parcs et autres îles ne sont jamais très loin, quelques minutes de tram tout au plus. Oslo étant avant tout une capitale à taille humaine, il est très plaisant de pouvoir s’échapper facilement dans des endroits où la nature reste dominante pour un tour en bateau dans le fjord, une promenade autour du tremplin olympique d’Holmenkollen, une partie de volley-ball à Langøyene, un tour à vélo ou un pique-nique à base de délices locaux. Les gens y bougent, discutent, sourient.

2

La citadelle d'Akershus

En rejoignant les abords de la citadelle d’Akershus, vous pourrez aussi par exemple y admirer les bateaux voguant au loin. J’y garde un alléchant souvenir, roulé à la cannelle nordique et petit café à la main. Un peu plus bas, si vous cherchez bien, vous pourrez même y décerner une belle statue de Roosevelt scrutant le port. L’endroit est souvent animé et lors de mon passage se déroule plusieurs petites animations musicales. C’est un vrai lieu de vie, de rencontre, de bonheur. Oslo scintille. Pétillante, la température y est d’autant plus souvent idéale à cette saison. Pas trop chaude, pas trop froide, un peu comme les mentalités nordiques. Pile au milieu, appropriée, juste, raisonnable. Lagom, diraient certainement nos amis suédois.

blog-norvege-oslo-4
Quand la capitale de Norvège se parent des couleurs de l'été.
3

L'opéra d'Oslo

Un peu plus loin mais toujours au bord de l’eau, l’opéra d’Oslo est célèbre et perçu comme incontournable. Il le mérite amplement. La forme de l’édifice est telle qu’il est possible de monter progressivement sur le toit depuis le niveau même de la mer. Le sommet du bâtiment est un endroit de qualité pour photographier le paysage urbain. Je m’y attarde un peu et décide d’y faire une petite sieste. Le cadre insolite s’y prête plus ou moins bien et je ne suis pas le seul à avoir l’idée. Je ressens le soleil sur ma peau et pense à ces impressions nouvelles dans une ville dont je ne connais pas encore tous les secrets. Je fais le point sur ce week-end et pense à l’histoire de la Norvège, à la Scandinavie et à Christiania, l’ancêtre d’Oslo.

L’opéra, qui a ouvert quant à lui en 2008, est ainsi un endroit à part qui me donne de nombreuses idées. Il est en quelque sorte une belle source d’inspiration et de nombreux prix ont d’ailleurs été décernés à l’architecte responsable de la construction. Moderne, quelque peu futuriste mais toujours raffiné, il attire et plaît. En plus de l’extérieur composé de nombreuses baies vitrées sur fond blanc, l’intérieur en bois vaut lui aussi le détour. On peut y entrer librement sans avoir besoin de payer. On y trouve 3 scènes et des visites guidées sont aussi organisées pour les plus curieux.

4

Le parc Vigeland

blog-norvege-oslo-7
Le parlement de Norvège

Mais Oslo ne se résume pas non plus qu’à cela, évidemment ! Un autre lieu qui mérite selon moi une petite escapade se nomme le parc Vigeland. Il est possible d’y découvrir près de 200 statues de l’artiste du même nom (1869-1943). À base de bronze, de granit ou de fer, ce parc a en tout cas le mérite de mélanger locaux et visiteurs du monde entier. Plus proche du centre historique de la ville cette fois, le palais royal et le parlement me plaisent bien eux aussi. Le théâtre national, se trouvant à seulement quelques pas de là, me tape lui particulièrement dans l’œil. Et dire qu’Henrik Ibsen y a directement mis en scène plusieurs de ses chefs d’œuvre ! Il y a des fois où j’aimerais quand même bien remonter le temps, me dis-je en rêvassant à nouveau...

5

Les quartiers branchés

Enfin, je conseille aussi de prendre un verre dans l’un des quartiers les plus branchés de la capitale de la Norvège : Majorstuen, Vika, Grünerlokka ou bien encore Grönland. Simplement parce que visiter Oslo de jour ou de nuit est bien entendu toujours très différent. Attention tout de même à ne pas vous ruiner en multipliant les boissons souvent très onéreuses, Oslo n’est pas l’une des capitales les plus chères au monde pour rien. Vous êtes désormais prévenus.

Que faire à Oslo en août ?
Holmenkollen, Kongeveien 5
Horaires du 1er juin au 31 août 2016 : tous les jours : 9 h-20 h
Tarif : 130 NOK. Gratuit avec l'Oslo Pass
La forteresse d'Akershus
Horaires du 1er mai au 30 sept 2016 : tous les jours : 6 h-21 h
Entrée libre
L'Opéra, Kirsten Flagstads plass 1
Visite guidée : 100 NOK. 20 % de réduction avec l'Oslo Pass.
Parc de sculptures de Vigeland, Frognerparken
Ouvert 24 h / 24 toute l'année. Entrée libre
Toutes nos suggestions de voyages à Oslo
© photo principale : Léon Fuchs © photos article : Léon Fuchs