Le norvégien pour les nuls

Le norvégien provient historiquement du vieux norrois, une langue parlée au nord de l’Europe par les Vikings au Moyen-Âge. Le suédois, le danois, l’islandais et le féringien descendent eux aussi de cette langue. Le suédois, le danois et le norvégien demeurent aujourd’hui plutôt proches les uns des autres mais l’islandais et le féringien sont plus différents pour des raisons géographiques assez évidentes.

Bokmål et nynorsk : les variantes de la langue norvégienne

blog-norvege-langue-2
Le drapeau de la Norvège

Le norvégien se compose de 2 variantes majeures : le bokmål et le nynorsk. Appartenant au royaume du Danemark de 1523 à 1814, le royaume de Norvège utilise à l’époque le bokmål (langue des livres) comme langue officielle. Sorte de dano-norvégien provenant du riksmål (langue du royaume), le bokmål est à la base une langue véhiculaire qui devient rapidement la langue de l’élite, du pouvoir et de la littérature.
Cependant, quand le Royaume de Norvège devient indépendant du Danemark en 1814, certains linguistes veulent s’éloigner du bokmål, toujours perçu comme trop proche du danois. C’est dans ce cadre-là que se développe le nynorsk (nouveau norvégien), provenant du landsmål (langue des campagnes) et étant sensé se rapprocher du norvégien du peuple. Le nynorsk naît notamment sous l'impulsion d'Ivar Aasen, qui après avoir sillonné le pays à la recherche de plusieurs dialectes souches du norvégien authentique publie la Grammaire de la langue populaire norvégienne (Det norske Folkesprogs Grammatik) en 1848 et le Dictionnaire de la langue populaire norvégienne (Ordbog over det norske Folkesprog) en 1850.

Bokmål, nynorsk, same… les langues parlées en Norvège

Aujourd’hui, après des décennies de débats, les 2 formes persistent toujours officiellement. Le bokmål domine avant tout le Sud, l’Est et les zones les plus urbanisées du pays tandis que le nynorsk résiste plutôt bien au nord, dans les montagnes et dans les régions plus rurales. Au lieu de parler de langue norvégienne, il serait ainsi plus juste de parler de langues norvégiennes, d’autant que les différences locales sont aussi relativement marquées. En effet, de nombreux dialectes norvégiens demeurent influents et il est socialement accepté d’utiliser son patois dans la vie de tous les jours. Même pour les débats politiques. Même dans les journaux. Même dans les écoles. C’est dire. Les accents diffèrent et il est parfois compliqué de se comprendre entre les différentes formes linguistiques. Mais en général, les variantes sont toutefois complémentaires et mutuellement compréhensibles.
Aujourd’hui, il est aussi intéressant et important de noter que les langues sames sont officielles dans le pays. Elles sont majoritairement utilisées au-delà du cercle polaire arctique. Selon la loi norvégienne, un autochtone peut donc recevoir son éducation en same et s’adresser à son administration dans sa langue maternelle s’il le souhaite. Les langues sames sont d’origine finno-ougriennes et elles diffèrent énormément du norvégien.

blog-norvege-langue-3
Un journal paraissant en langue same

Lexique de survie bokmål

Pour en revenir au norvégien, la grammaire est plutôt simple. Il y a environ 5 millions de locuteurs et l’alphabet latin est utilisé avec 3 lettres supplémentaires : ø, æ et å. Plusieurs mots internationaux sont utilisés, comme par exemple informasjon, telefon, post, turist, ou politi. Pour votre prochain voyage en Norvège, voici quelques phrases (en bokmål) qui pourraient bien s’avérer utiles.

Velkommen : Bienvenue
Goddag / Hei : Bonjour / Salut
Hva heter du? Jeg heter... : Comment t’appelles-tu ? Je m’appelle…
Hvor kommer du fra? Jeg kommer fra ... : D’où viens-tu ? Je viens de…
Hyggelig å møte deg. : Ravi de faire ta connaissance.
Skål! : Santé !
Ha en fin dag! : Bonne journée !
God reise! : Bon voyage !
Jeg skjønner ikke. : Je ne comprends pas.
Snakker du engelsk? : Parles-tu anglais ?
Du kan snakke norsk med meg. : Tu peux parler anglais avec moi.
Jeg kan bare litt norsk. : Je ne comprends qu’un peu le norvégien.
Er det noen som kan engelsk her? : Quelqu’un peut-il parler anglais ici ?
Hvor er toalettet? : Où sont les toilettes ?
Unnskyld meg! : Excusez-moi !
Hva koster denne? : Combien cela coûte-il ?
Kjører denne bussen til Oslo? : Ce bus va-t-il à Oslo ?
Jeg trenger din hjelp : J’ai besoin de ton aide.
Jeg har gått meg bort : Je me suis perdu.
Kan jeg få låne telefonen din? : Puis-je emprunter ton téléphone ?
Kan jeg få en billett til Oslo? : Puis-je avoir un billet pour Oslo ?
Har du noen ledige rom? : As-tu une chambre de libre ?
Er det en lokal rett jeg bør smake på? : Y a-t-il un plat local que je pourrais goûter ?
Kan jeg få et glass vin? : Puis-je avoir un verre de vin ?
Tusen Takk! : Merci beaucoup !

Si vous souhaitez en savoir encore plus sur les secrets de la langue norvégienne, n’hésitez pas à regarder des films norvégiens en version originale ou à lire des livres pour enfants pour commencer. Il est aussi possible de regarder des émissions rediffusées sur internet (Tvnorge, Dplay) et le site Duolingo propose quant à lui des exercices interactifs intéressants, personnalisés et gratuits.
Bonne chance, enfin, lykke til !

© photo principale : Léon Fuchs © photos article : Léon Fuchs