Il va y’avoir du sport

Si le sport occupe une place prépondérante dans la culture norvégienne, les sports d’hiver représentent bien entendu une catégorie à part. Il est bien connu que « les Norvégiens naissent avec des skis aux pieds », n’est-ce-pas ? En Norvège, on apprend ainsi à faire du ski comme on apprend ailleurs à faire du vélo, et alors que certains skient pour aller au travail une bonne partie de l’année, d’autres n’hésitent pas à passer leurs week-end au beau milieu des montagnes enneigées.
blog-norvege-sport-2
Le sommet d’un fjord accessible en ski

Les activités hivernales comme le ski de fond, le ski alpin, le ski de randonnée, le saut à ski et le biathlon sont étroitement liées à l’identité du pays, à son histoire et à son rayonnement international. Les sportifs locaux déçoivent rarement lors des grands rendez-vous continentaux et les compétitions de sports d’hiver rassemblent traditionnellement énormément de monde en Norvège. Une course de ski de fond est une fête, un concours de saut à ski est un événement, un championnat de biathlon est une célébration, et ainsi de suite.

Des anciens champions comme Bjorn Daehlie, Ole Einar Bjørndalen, Liv Grete Poirée (née Skjelbreid) ou Kjetil André Aamodt sont de vraies célébrités et, dans certaines régions du pays, il n’y a socialement rien de plus beau que d'être un bon skieur. Ce n’est d’ailleurs certainement pas non plus un hasard si l’attraction la plus visitée du pays est tout simplement un tremplin de saut à ski (celui d’Holmenkollen, à Oslo), non ? Tout un symbole, en somme !

blog-norvege-sport-3
En Norvège, les skis ne sont jamais très loin

Toutefois, c’est aujourd’hui bel et bien le football qui compte paradoxalement le nombre de licenciés le plus élevé en Norvège. Le championnat national (Tippeligaen) est dominé ces dernières années par les équipes de Rosenborg, de Molde et de Strømsgodset, mais pour être tout à fait honnête, les Norvégiens se passionnent au moins tout autant – sinon plus – pour le championnat d’Angleterre (Premier League). Le passage quasi-légendaire d’Ole-Gunnar Solskjær à Manchester United durant les années 1990 n’y est certainement pas pour rien. En outre, Henning Berg (Blackburn Rovers, Manchester United) et John Arne Riise (Liverpool) furent eux aussi considérés comme de très bons joueurs de football de nationalité norvégienne ayant évolué de fort belle manière dans le championnat anglais.

En parallèle, le handball est aussi un sport qui attire de plus en plus de pratiquants en Norvège, notamment grâce aux bons résultats de l’équipe nationale féminine, plusieurs fois médaillée au championnat d’Europe. L’athlétisme et le cyclisme sont eux aussi très appréciés et de nombreuses compétitions renommées comme le meeting d’Oslo, comptant pour la Ligue de Diamant, ou l’Arctic Race of Norway, organisée par Amaury Sport Organisation (ASO), prouvent bien la volonté actuelle de valoriser ces différentes disciplines sportives sur le territoire national.

Enfin, les activités extérieures comme la randonnée, les raquettes, l’escalade, le geocaching, la pêche et le kayak sont aussi couramment pratiquées en Norvège. La friluftsliv (vie au grand air) reste omniprésente et nombreux sont les Norvégiens qui aiment quitter les villes pour profiter des grands espaces le plus souvent possible. La nature n’est jamais loin et les locaux restent très attachés à elle. Les possibilités sportives sont alors nombreuses en Norvège, autant pour les natifs que pour les touristes, et pratiquer une activité extérieure n’est donc pas incompatible avec un périple au nord de l’Europe, bien au contraire.

blog-norvege-sport-4
La pêche, un autre sport populaire en Norvège

Il ne vous reste en fait maintenant plus qu’à choisir ce que vous voulez faire et à vous lancer. Bon courage !

© photo principale : Léon Fuchs © photos article : Léon Fuchs