Gazon béni

Les Norvégiens vivent en harmonie avec la nature jusqu’à la laisser s’emparer de leurs toitures ! Si votre voyage en Norvège vous mène aux confins de la campagne ou au bord de la mer, amusez-vous à repérer les maisons au toit végétal qui semble vouloir se fondre dans le paysage. Et en attendant, retour sur une pratique ancestrale, efficace et esthétique.  

Petites maisons sous la prairie

Sur les toits : de la tourbe, du gazon, des fleurs et parfois même des petits arbres ! C’est une pratique que les Norvégiens tout comme leurs voisins scandinaves utilisent depuis des siècles et sans doute depuis les Vikings.

Il ne s’agit pas seulement d’une harmonie plastique, les toits végétaux présentent bien des avantages : ils stabilisent la maison, absorbent l’eau, réduisent considérablement les frais de chauffage en hiver et permettent de garder l’intérieur au frais en été ! Ils réduisent aussi drastiquement le risque du feu.

Des herbes pas si folles

Les vagues d’industrialisation du XXe siècle et les nouveaux matériaux de construction ont mis en danger cette tradition ancestrale. Mais depuis le début des années 2000, elle est de nouveau sur le devant de la scène grâce à la Scandinavian Green Roof Association, qui attribue chaque année le prix du meilleur projet utilisant toits ou murs végétaux.

Ainsi cette pratique revit depuis près de deux décennies et est utilisée sur des bâtiments modernes de manière innovante non seulement en Scandinavie mais aussi partout dans le monde.

Pour voir les maisons pionnières, il suffit d’ouvrir l’œil ! La campagne et les côtes norvégiennes en sont parsemées.

photo principale « À Stryn, des toits végétaux coiffent encore des maisons. » © Visit Norway